L’investissement Pinel

Parmi les mesures de défiscalisation gouvernementale, le dispositif PINEL est l’un des plus populaires et les plus avantageux. Elle est initiée par le ministre du Logement Sylvia Pinel à l’époque. On a intégré cette disposition dans la loi des finances de 2015. L’investissement Pinel est une mesure censée pour inciter une contribution animée sur la transaction de l’immobilier neuf.

 

Le principe de l’investissement Pinel

 

Si un contribuable veut payer un impôt réduit tout en ayant un patrimoine immobilier, il faut profiter des avantages de la loi Pinel. Il permet de déduire jusqu’à moins de 21 % du prix d’achat d’une habitation neuve. L’avantage de la loi Pinel doit être supprimé fin 2017, mais l’État l’a maintenu jusqu’à 4 ans de plus. C’est une bonne nouvelle, car elle a permis de soutenir le domaine de la construction en France qui a connu un abaissement ces dernières années.

Clairement alors, si on opte pour l’investissement dans la loi Pinel, les investisseurs peuvent devenir des bénéfices jusqu’à 63 000 euros de réduction sur l’impôt si on participe à la correction de l’économie. En outre, chaque souscripteur peut choisir sa durée de location pour qu’ils adaptent aux horaires libres.

Investissement Pinel est vraiment très intéressant.

 

Les avantages fiscaux de l’investissement Pinel

 

Si on a rempli les conditions générales d’éligibilité, les investisseurs peuvent bénéficier d’une déduction d’impôt sur le revenu pour seulement 6,9 ou 12 ans. Cependant, il y a des limites que l’on doit respecter. Cette méthode captive beaucoup les jeunes entrepreneurs pour acheter des acteurs ou pour mesurer la défiscalisation.

Ainsi, il n’y a pas aussi des systèmes de défiscalisation qui n’apporte pas des bénéfices pour donner de l’élan des régions qui doivent se fournir plusieurs informations. Ainsi, l’investissement Pinel est l’une des bonifiées formes de placement d’argent qui permet d’avoir une marge importante de bénéfice.

On peut aussi louer un bien au niveau d’un marché demandeur. En effet, le premier objectif de la loi Pinel est la construction d’immeuble à usage d’habitation dans les zones jugées géographiquement tendues (les zones les plus concentrées en termes de masse populaire). Dans ces zones, la demande se révèle assez forte, et l’investisseur bénéficie d’un aval dommages-ouvrage pour une durée de 10 ans, qui l’abstinent des travaux d’entretien durant cette période.Le neuf lui permet aussi de se détourner des paiements des droits de mutation.

 

L’inconvénient du dispositif Pinel

 

Avec la loi Pinel, le loyer est plafonné et le rendement est alors limité. En effet, le dispositif vise surtout les familles de classe moyenne qui n’ont pas de très hauts revenus et qui n’ont pas de très grand budget à réserver pour la location. Il s’agit des familles qui sont trop rémunérées pour concourir aux logements sociaux, mais qui sont aussi moins payées pour avoir un logement privé. Ainsi, l’État met un plafonnement de 20 % au-dessous des prix normaux. Or, ce plafonnement limite beaucoup la rentabilité de la part de l’investisseur. Cependant, pour combler ses contraintes, la loi offre une réduction d’impôt qui peut aller jusqu’à 6000 euros/an durant 9 ans, et 3000 euros pour la 10e, la 11e et la 12e année.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*