10 erreurs à éviter lors du premier investissement immobilier

Vous avez envie d’investir dans un secteur d’activité qui multipliera vos revenus afin que vous puissiez vivre en paix et à l’abri du besoin. L’immobilier est une bonne idée. Cependant, cela peut devenir un véritable cauchemar si vous ne savez pas comment vous y prendre. Découvrez ici 10 erreurs que vous devrez éviter lors du premier investissement immobilier.

Ne pas faire suffisamment de recherches

C’est une erreur typique de débutant que vous ne devez absolument pas faire. En tant qu’acheteur, vous devez prendre le temps de chercher ce que vous voulez et éviter de faire un choix dans la précipitation car, rappelez-vous, vous n’achetez pas pour perdre de l’argent, mais plutôt pour en gagner. Si vous tombez sur un appartement qui vous charme, rien ne vous empêche de faire des recherches supplémentaires et des comparaisons, pour voir s’il n’y a pas mieux ailleurs, ou si votre première impression de l’appartement en question était vraiment la bonne.

Acheter au mauvais endroit

3 règles d’or régissent l’univers de l’immobilier, et parmi celles-ci, l’une des plus importantes est l’emplacement. Vous devez chercher un endroit où le secteur économique est bien développé. Une zone ou région qui connaît de bonnes situations géographique et économique attire beaucoup de personnes qui viennent y travailler, et ces dernières auront besoin de se loger quelque part. De même, une zone économiquement morte n’attirera personne. Une bonne idée serait d’acheter un appartement dans une capitale ou à un endroit proche d’écoles, de centres de santé, etc.

Acheter un bien immobilier qui ne correspond pas à l’usage

Avant de vous procurer un bien immobilier, il y a quelques facteurs à prendre en compte, notamment l’usage que vous comptez faire de ce bien. En effet, il serait complètement inutile que vous achetiez un bien qui ne convient pas à ce que vous recherchez, peu importe sa beauté ou son charme. Cela nous ramène quelque peu à l’erreur 10. Alors, pour éviter de commettre cette erreur, il est encore une fois important de faire des recherches approfondies et surtout d’avoir en tête une idée précise de ce que vous voulez comme bien immobilier.

Investir dans le neuf

Vous n’êtes pas obligé d’investir dans du neuf, surtout si vous en êtes à vos débuts. Tout simplement parce que ce qui est neuf est généralement bien plus cher ! Aussi, en tant qu’investisseur, vous devez autant que possible chercher à dépenser moins pour gagner plus (mais attention, ne soyez pas Picsou non plus !). Au lieu d’acheter du neuf, une bonne idée serait d’acheter un ancien bien immobilier, pas vétuste non plus, et de le rénover. Vous pourrez ainsi faire des économies, croyez-le !

Payer trop cher

Dans l’immobilier, comme dans la vie, il y a des personnes qui ont si peur de laisser passer une bonne affaire, qu’elles sont parfois prêtes à payer trop cher pour en profiter. Ne soyez pas de celles-là. D’autres font quant à elles l’erreur de mal évaluer le bien, et finissent par le payer trop cher ! Ne soyez pas de celles-ci non plus. Veillez plutôt à prendre votre temps et à faire une bonne analyse du marché afin de trouver les meilleurs prix. Vous pouvez pour cela lire les annonces de vente ou demander des informations auprès d’un agent immobilier.

Ne pas suffisamment calculer

En matière d’investissement immobilier, tout est une question de chiffres et si vous décidez d’acheter un quelconque bien, la seule chose que vous devez avoir en tête, c’est comment obtenir un excellent retour sur investissement. Pour faire tous les calculs qu’il vous faut par rapport à une maison, pour devez connaitre le prix d’achat et les frais qui y sont liés, les loyers potentiels, le montant des éventuels travaux à faire, les diverses dépenses, etc. Tout cela vous permettra de déterminer si le bien que vous comptez acheter en vaut la peine.

Faire une mauvaise estimation du Cash-Flow

L’un des éléments les plus importants à prendre en compte si vous voulez mettre le bien à acheter en location, c’est le Cash-Flow. Il s’agit de la somme d’argent qu’il vous reste à la fin de chaque mois, après que toutes les dépenses aient été effectuées. Alors, Cash-Flow mensuel = Rentrées Mensuelles (loyers) – Dépenses Mensuelles. Il est carrément vital que vous étudiez correctement le Cash-Flow de votre investissement avant même de l’acheter. S’il n’est pas positif, on parlera d’un mauvais investissement. Cash-Flow négatif = suicide immobilier.

Manquer de liquidités

Si vous voulez rester dans le domaine et continuer à jouir des bénéfices de votre propriété, il vous faudra avoir des réserves en termes de liquidités. En effet, vous devez être prêt à faire face à des imprévus, notamment des réparations à effectuer, des frais d’entretien, etc. C’est le lot quotidien de tous ceux qui travaillent dans l’immobilier, et si vous n’êtes pas prêt pour ce genre de situations, vous risquez de vous retrouver en posture délicate. Par contre, si vous avez suffisamment de réserves, vous pourrez gérer les imprévus sans le moindre problème.

Sous-estimer le prix des travaux de rénovation

Voici un piège dans lequel tombe la majorité des jeunes investisseurs immobiliers. Certes, le coût des travaux de rénovation est assez difficile à estimer, mais si vous faites l’erreur de le sous-estimer, vous risquez de vous retrouver dans une situation très fâcheuse. Alors, pour éviter de commettre ce genre d’erreurs, il serait préférable de faire appel à un expert en bâtiment (les entreprises coûtent trop cher) avant d’acheter une maison. Ce dernier pourra déceler tous les défauts du bâtiment afin que vous sachiez avec précision combien vous aurez à dépenser.

Ne pas sélectionner ses locataires

Une fois que votre maison est prête à la location, il ne vous reste qu’une chose à faire, trouver de bons locataires. Un bon locataire, c’est celui qui sait prendre soin de la maison, qui reste longtemps, et surtout qui paie régulièrement son loyer. Alors, n’hésitez pas à en discuter de long en large avec chacun de vos candidats à la location, afin de déterminer qui en vaut la peine. Certes ce travail peut très vite s’avérer fastidieux, mais il est nécessaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*